Blog de Pierre-Valéry Archassal

Se repérer dans le recensement parisien

Les archives de Paris viennent de mettre en ligne les recensements de la capitale pour 1926, 1931 et 1936, c’est l’occasion de vous proposer une méthode pour accéder à ce que vous voudrez y chercher.

 

De 1926 à 1936

Les recensements parisiens de 1926 (pour mémoire il n’y en a pas avant cette date), 1931 et 1936 sont organisés par arrondissements, par quartiers puis par rues dans l’ordre alphabétique de celles-ci.

Identifier le quartier

Par exemple pour retrouver les habitants de l’immeuble situé 50 rue d’Argout, il faut tout d’abord connaître l’arrondissement et le quartier dont cette voie dépend. Utilisez pour cela un moteur de recherche ou tout simplement Wikipédia, encyclopédie collaborative dans laquelle toutes les rues de Paris sont présentes ainsi que tous les quartiers.

Accéder au registre numérisé

Nous apprenons alors que la rue d’Argout appartient au quartier du Mail, dans le 2e arrondissement. Attention, pour rues particulièrement longues peuvent s’étendre sur plusieurs quartiers ; certaines peuvent même traverser plusieurs arrondissements. Il y a au total 80 quartiers administratifs dans Paris, couvrant les 20 arrondissements.

Il vous suffit alors de sélectionner le registre idoine (date + arrondissement + quartier) puis de faire défiler les pages pour retrouver la rue au fil de l’alphabet et enfin le numéro de l’immeuble afin d’en connaître les résidents.

 

Le recensement de 1946

Si la législation n’autorise pas sa diffusion en ligne actuellement, le recensement de 1946 est accessible en salle de lecture des Archives de Paris (le recensement de 1941 n’a pas eu lieu pour cause de guerre).

Sa consultation est différente puisqu’il n’est pas organisé par rue mais par « ilots ». Il y a plusieurs ilots par rue et certains concernent plusieurs rues, en fonction de leur localisation, à un carrefour par exemple. Au total, Paris est divisé en 5 136 ilots… Autrement dit, si vous connaissez l’adresse mais pas l’ilot, vous allez chercher une aiguille dans une meule de foin.

Comment identifier le bon ilot ?

Comme pour les précédents recensement, vous devez d’abord identifier l’arrondissement et le quartier puis vous reporter à la carte des ilots dont j’ai réalisé une copie numérique exclusive pour les lecteurs de ce blog (téléchargez-la ici).

Puis, pour savoir à quel ilot appartient l’immeuble que vous étudiez, vous utiliserez un plan dynamique, par exemple Google Maps, et comparerez ce plan contemporain à la fameuse carte des ilots.

Prenons pour exemple une recherche sur le 57 rue de Provence. Nous constatons que cette rue court sur deux arrondissements, le 8e et le 9e, et deux quartiers, Madeleine et Chaussée-d’Antin.

Comparer les plans

Grâce au plan contemporain, on situe rapidement l’immeuble du n°57 dans le quartier Chaussée-d’Antin du 9e arrondissement puis en reportant cette localisation sur la carte des ilots on constate qu’il est situé dans l’ilot n°1 383.

 

Il n’y a plus qu’à accéder au registre numérisé du recensement de 1946 pour le 9e arrondissement et d’y retrouver l’ilot 1 383 dans le quartier Chaussée-d’Antin. Les ilots sont classés par ordre croissant et les rues sont ensuite indiquées dans le sens des aiguilles d’une montre.

 

Cette recherche par ilots est également applicable au recensement de 1954 qui fonctionne de la même façon.

 

Bonnes recherches !

0
0
0
s2smodern
Get more Joomla!® Templates and Joomla!® Forms From Crosstec