Blog de Pierre-Valéry Archassal

S comme Schunck, le brocanteur des cœurs

Philippe-Henri Schunck, bourgeois de Paris, compositeur, brocanteur...

« J’apprends par les journaux que votre Excellence a remis les cœurs des rois Louis XIII et Louis XIV à Monseigneur le Grand Aumônier, pour être renfermés à Saint-Denis avec les restes précieux de plusieurs de nos Rois.

La découverte de ces cœurs a été faite par moi et je les ai déposés dans les mains de Monsieur le Comte de Pradel, fesant alors les fonctions de Ministre de la Maison du Roi.

Je vous supplie, Monseigneur, de vouloir bien prendre connaissance des pièces jointes à ce mémoire elles vous convaincront de la vérité. Vous verrez aussi que j’ai refusé alors, toutes les offres de présens qui m’ont été faites par Monsieur le Comte de Pradel.

Plus tard j’ai demandé la Croix de la Légion d’honneur croyant y avoir quelques droits.

Je me suis vainement adressé plusieurs fois à Monsieur le Marquis de Lauriston ; j’ai été repoussé par les bureaux et fatigué de faire des demandes inutiles, j’ai retiré mes pièces, attendant l’occasion de mettre sous les yeux de votre Excellence une demande qui peut obtenir justice sous un Ministre ami du trône et de la religion. »

Décoration accordée

0
0
0
s2smodern
Get more Joomla!® Templates and Joomla!® Forms From Crosstec