Blog de Pierre-Valéry Archassal

O comme Offand, le persécuté

Thomas Offand, chirurgien natif de Sorgues, dans le Vaucluse.

« J’ai l’honneur d’exposer très respectueusement à votre excellence que dans le temps de l’anarchie j’ai été persécuté, perdu ma fortune, ranfermé dans les cachot d’Avignon, d’où je me suis échapé pour aller joindre les Bourbons nos légitimes souverains à Istembac en Palatina où je fus placé par Monsieur Alloë Philibert et Guérin en qualité de chirurgien aide major à l’armée du prince de Condé, où j’ai resté jusqu’à l’époque de son lissanciement.

J’ai eu l’honneur dans cette expace de temps d’acoucher Madame de Courtemanche et de traiter des officier donc je vous envoit l’attestation.

J’ai eu l’avantage de présenter une suplique et de complimanter Son Altesse Royale le Comte d’Artois et son altesse Monsieur le duc d’Angoulême sur leur entrée en France, lors de leurs passages à Sorgues. »

Décoration refusée

0
0
0
s2smodern
Get more Joomla!® Templates and Joomla!® Forms From Crosstec