Blog de Pierre-Valéry Archassal

D comme Delalonde, le légaliste

Charles Alphonse Delalonde, secrétaire de l’Intendance du garde meuble de la couronne.

« Lorsque son altesse royale monseigneur le duc de Berry arriva en France en 1814, il passa par Rouen en se rendant à Paris. Je fus un des premiers jeunes gens de la ville qui s’enrôlèrent pour servir de gardes d’honneur à son altesse royale.

J’entrai peu de tems après dans les gardes du corps de son altesse royale Monsieur. Je suivis le Roi à Gand et ne rentrai qu’avec lui en France.

Nommé sous-lieutenant dans le 5e régiment de la garde royale, à sa formation, j’y servis jusqu’au mois de mars 1822, époque à laquelle je quittai l’état militaire pour me marier.


Admis alors dans l’Intendance du garde-meuble de la couronne, j’y occupe encore la place de secrétaire de l’Intendance.

Une ordonnance royale rendue pendant le séjour de sa majesté à Gand accordait une décoration à tous ceux qui avaient suivi le Roi dans cette ville. Cette ordonnance n’a point reçu son exécution mais les droits qu’elle semblait reconnaître sont restés les mêmes et ce sont eux que j’oserai faire valoir dans un moment où la bonté si connue du Roi peut faire espérer à ses fidèles serviteurs que l’époque de son sacre sera celle de leur récompense. »

Décoration refusée.

0
0
0
s2smodern
Get more Joomla!® Templates and Joomla!® Forms From Crosstec