Blog de Pierre-Valéry Archassal

C comme Couperin, le rejeton

Gervais-François Couperin, organiste de Louis XVI, dernier représentant de la célèbre dynastie de compositeurs et organistes.

« Couperin, dernier rejetton d’une famille qui depuis 200 ans, a servi de père en fils les Bourbons, a l’honneur de se présenter à vous, pour obtenir votre bienveillance auprès du Roy, pour qu’il veuille l’honorer de la décoration de la Légion d’honneur.

Le premier des Couperins, comme fait foy le Dictionnaire des beaux arts, a été organiste de Louis treize et ils se sont succédés de père en fils, sous Louis quatorze, Louis quinze et Louis seize, cette succession n’a fini qu’à la révolution de 1789. Cette ditte succession est une chose unique dans les arts.

Il y a eu un Couperin qui a eu le cordon de Saint-Michel au commencement du règne de Louis quinze, comme on peut le juger d’après un tableau et une gravure de ce tems là. Les Couperins avaient l’honneur d’être si estimés à la Cour, que Louis quinze créa une charge de maitresse de musique des Enfans de France pour une demoiselle Couperin qui jouissait d’une grande réputation.

Voici, Monseigneur, les titres que le demandant, qui lui-même a été organiste de Louis seize en sa sainte chapelle de Paris, a l’honneur de mettre sous vos yeux, persuadé que ses désirs seront remplis si votre Excellence veut bien lui être favorable. »

Décoration refusée.

0
0
0
s2smodern
Get more Joomla!® Templates and Joomla!® Forms From Crosstec